Chambelles sous tuiles à Nantes

Chambelles sous tuiles à Nantes

Quand la toiture glisse sur la façade… Telle est la nouvelle tendance « montante » des dernières années. La Cité des Chambelles de Nantes (44) en est un exemple supplémentaire, par le choix du cabinet d’architecture local Huca de recouvrir tous les bâtiments de tuiles en terre cuite. Bâtie dans les années 30 par Roger Davy et Henry Fleury, la Cité des Chambelles est imaginée sur le modèle des cités-jardins qui fleurissent à l’époque. Jugés vétustes et destinésà la démolition, les bâtiments qui la composent ont été sauvés de justesse en 2016 par Nantes Métropole Habitat, qui a lancé un appel d’offre pour leur rénovation. Le cabinet Huca s’est donc vu confié la mission de transformer ces habitats en 57 logements et 3 maisons individuelles. Pour resté fidèle au style « maisonnées », les architectes Cécile Carrus et Xavier Hubert ont imaginé un ensemble de 4 bâtiments collectifs compacts (les 57 logements) et de 3 maisons individuelles en duplex. Toutes les structures présentent un mode constructif mixte : béton et mur manteau à ossature bois. Pour l’enveloppe, en dehors des quelques surfaces en bardage mélèze, c’est la tuile Beauvoise Huguenot d’Edilians qui a été choisie. Deux coloris ont par ailleurs été retenus : Vallée de Chevreuse et Terre de Beauce. Le panachage est le fruit d’une longue réflexion de la part des architectes comme de la marque. Au total, 3 450 m2 de tuiles petit moule à pureau plat de 23,5 par 32,2 cm ont été posés par la société Loire Atlantique Toitures, basée à Saint-Mars-du-Désert (44), dont 1 800 m2 en bardage et 1 650 m2 en toiture. À emboîtement, les tuiles ont été mises en oeuvre par-dessus un écran de sous-toiture Aero 2 HPV, également fourni par Edilians, permettant de renforcer l’étanchéité des bâtiments. En façade, un pare-pluie a été posé sous les liteaux espacés de 24,6 cm, alors que les couvreurs ont vantés la rapidité de la mise en oeuvre des tuiles posées à joints croisés : environ 20 m2 par jour et par couvreur. De quoi redonner un petit coup de jeune à ces bâtiments ancrés dans leur époque, avec une enveloppe moderne qui s’inscrit de belle façon dans les nouveautés architecturales des faubourgs nantais.

Les couvreurs ont vanté la rapidité de pose de la tuile utilisée :

© Edilians 

 

Louis Siegfried

 

Fiche technique

Solution de toiture : tuile Beauvoise Huguenot (Edilians).

Entreprise de pose : Loire Atlantique Toitures, Saint-Mars-du-Désert (44).