Nominations

Nominations

Anne-Sophie Duroyon-Chavanne à la tête des métiers d’art

Appelé à devenir l’Agence française des métiers d’art et du patrimoine vivant, l’Institut national des métiers d’art (INMA) a nommé une nouvelle directrice, Anne-Sophie Duroyon-Chavanne. Diplômée d’une maîtrise d’histoire de l’art et archéologie classique, elle est également titulaire d’un master en gestion du patrimoine culturel, avec une spécialisation en management d’institutions culturelles et de patrimoine d’entreprise. Elle a travaillé pour les maisons Chanel et Chaumet avant de rejoindre la Monnaie de Paris, où elle a notamment pris la tête du programme de rénovation du musée avant de devenir en 2017 administratrice du département des expositions et collections. Dans l’objectif de sceller le rapprochement annoncé entre les métiers d’art et les entreprises
du patrimoine vivant, elle aura pour mission de développer la transmission des savoir-faire, de fédérer les acteurs des métiers d’art et du patrimoine vivant, ainsi que d’informer le grand public sur ces métiers, savoirs et expertises.

 

Arnold Jacquier, nouveau DAF d’Onduline

Le groupe Onduline a trouvé en Arnold Jacquier son nouveau directeur administratif et financier. Diplômé de l’école de commerce Audiencia de Nantes (44), il a d’abord oeuvré dans l’audit chez PwC, ainsi qu’en transaction services à cheval sur Paris et Londres. Il a ensuite occupé le poste de directeur administratif et financier chez RLD, puis chez Soflog. Spécialiste du LBO (leverage buy out, acquisition d’une entreprise par un fonds d’investissement financée majoritairement par la dette – la situation d’Onduline depuis son rachat fin 2018 –), il aura pour mission d’apporter son expérience en la matière et vient renforcer le comité exécutif du groupe.

 

Pascal Casanova, président d’Edilians

Début mars, le conseil d’administration d’Edilians a nommé son nouveau président. À 52 ans, Pascal Casanova, ingénieur de formation diplômé de l’École polytechnique et titulaire d’un doctorat de l’École nationale des ponts et chaussées, dispose d’une expérience de vingt-cinq années dans l’industrie de la construction. Il a notamment oeuvré au sein du groupe Lafarge en tant que directeur de la R&D et de la performance industrielle pour l’activité Lafarge Roofing, avant de passer directeur général de l’activité Composants de toiture. Devenu directeur R&D du groupe global Lafarge Holcim, il a rejoint en 2015 son comité de direction. Dernièrement, il avait pris la direction du groupe Alkern, spécialisé dans la préfabrication du béton. Pascal Casanova a d’ores et déjà annoncé vouloir mettre « la toiture en terre cuite au coeur de l’éco-habitat ».