Salon : Rendez-vous au Mondial

Salon : Rendez-vous au Mondial

© Mondial du Bâtiment

 

DU 4 AU 8 NOVEMBRE PROCHAINS, LE BÂTIMENT CÉLÉBRERA SA GRAND-MESSE À VILLEPINTE (SEINE-SAINT-DENIS). RÉUNION DE BATIMAT, IDÉOBAIN ET INTERCLIMA+ÉLEC, LE MONDIAL DU BÂTIMENT SE VEUT L’ÉVÉNEMENT INTERNATIONAL DE RÉFÉRENCE POUR LA CONSTRUCTION. AVEC L’AMBITION DE FAIRE ENCORE MIEUX QUE VOICI DEUX ANS.

A l’occasion de cette nouvelle édition du Mondial du bâtiment, Batimat va devenir sexagénaire. Le soixantième anniversaire du salon historique, qui se déroule désormais en même temps qu’Idéobain et Interclima+élec, sera tout particulièrement célébré au cours d’un cocktail d’exposants dédié. Car les chiffres sont formels : soixante années de Batimat, ce sont plus de 6 millions de visiteurs dans les allées du salon, plus de 12 000 produits et solutions présentés, et pas moins de 4 500 innovations majeures qui ont fait avancer le bâtiment. Un riche héritage que l’édition 2019 devra être en mesure d’assumer.

Organiser
Les exposants se répartiront dans quatre halls. La réorganisation effectuée voici deux ans est reconduite, avec des halls interconnectés autour de six univers métiers spécifiques. Le hall 4 sera réservé au secteur de l’aménagement intérieur (et extérieur), et sera relié au hall 3, dédié, lui, à Idéobain et à l’univers de la salle de bains. Les machines d’atelier et le secteur de la menuiserie se retrouveront dans le hall 5A, tandis que le 5B rassemblera l’outillage, le matériel de chantier, et pour la première fois à Batimat, les véhicules utilitaires. Ces derniers bénéficieront également d’un espace extérieur pour les démonstrations. Le hall 6 sera quant à lui pluridisciplinaire : toutes les solutions consacrées à la structure et à l’enveloppe du bâtiment y seront regroupées, ainsi que l’ensemble des organismes de la filière. Il accueillera également deux nouveautés : un secteur entièrement réservé au horssite, et le secteur Construction Tech, sur 4 500 m2 à cheval sur les halls 5A et 6, qui présentera toutes les solutions pour la digitalisation du bâtiment ainsi qu’un rassemblement de start-up de la filière.

Faciliter
Les organisateurs ont pris différentes mesures pour faciliter la venue des professionnels et ainsi s’assurer de leur mobilisation. Pour Batimat, 2 500 visiteurs pourront être acheminés jusqu’à Villepinte grâce aux 50 bus mis en place. Des voyages de groupe en TGV sont également prévus au départ de dix grandes villes de province. Pendant toute la durée du salon, 500 navettes gratuites seront mises à disposition pour effectuer le trajet entre le salon et l’aéroport de Roissy – Charles-de-Gaulle et/ou les grandes gares parisiennes. Toujours pour faciliter la vie des professionnels et optimiser leur temps de visite au salon, de nouveaux outils seront mis en place, notamment des mini-guides de visite par catégories de visiteurs (artisans-entreprises, maîtres d’ouvrage – maîtres d’oeuvre, bureaux d’études…). Comme lors de la précédente édition, des visites guidées seront organisées, et des parcours en autonomie proposés selon les centres d’intérêt.

Proposer
Les innovations seront cette année encore particulièrement mises à l’honneur par les Awards de l’Innovation,
remis sur le forum du hall 5A le 5 novembre. Nouveauté 2019, un espace « Innovation digitale et tactile » sera situé à l’entrée du hall 6 pour présenter aux visiteurs tous les candidats aux Awards. Le salon poursuivra également dans la lignée de 2017 avec ses espaces de rencontre privilégiés : le Club des influenceurs, incluant notamment les présidents d’association et de fédération professionnelle ; le Club international, où plus de 60 délégations d’Europe, d’Afrique et du Moyen-Orient principalement sont attendues ; et le Club négoce, proposant un
lieu convivial pour les rendez-vous d’affaires.

Représenter
Qui dit salon international dit bien évidemment exposants étrangers. Et certains pays seront particulièrement bien représentés. Côté Europe tout d’abord, l’Espagne, la Grèce et le Portugal proposeront des espaces avec des participations groupées d’entreprises. Idem pour l’Italie, qui occupera un stand de 700 m2 en partenariat avec l’Institut du commerce extérieur, et pour la Wallonie, déjà présente sous un grand pavillon en 2017. Quelques entreprises turques seront regroupées autour d’une offre en menuiserie et en solutions d’enveloppe. L’Algérie représentera l’Afrique sur plus de 500 m2, et la Corée du Sud (uniquement en aménagement intérieur) et la Chine, l’Asie.

Inciter
Enfin, les organisateurs du salon entendent bien surfer sur les thématiques en vogue. Matériaux biosourcés, réglementations thermiques, règles professionnelles, recyclage et réemploi, énergie, Bim et numérique… seront autant de thématiques mises en avant tout au long de ces cinq journées. Le bois prendra évidemment toute sa place en tant que solution renouvelable. Une matinée de conférences sera d’ailleurs entièrement consacrée à la filière bois, avec des thématiques aussi variées que les Jeux olympiques de Paris en 2024, la charpente de Notre-Dame de Paris, les prévisions pour le bois et la construction aux horizons 2030 et 2050, les nouveaux marchés de la filière comme la santé et le luxe… Bref, de quoi contenter tous les professionnels attendus en novembre !

 

Louis Siegfried